Enfants

Orthodontie pour enfants

Intercepter pour mieux traiter

L’association dentaire américaine (AAO) recommande un examen orthodontique dès l’âge de 7 ans. À cet âge, l’enfant possède une dentition composée principalement de dents de bébé mais où quelques dents d’adulte sont déjà présentes. On parle alors de dentition mixte. L’examen orthodontique permet de déceler des problèmes précoces du développement de la dentition et de la croissance des mâchoires. Un traitement interceptif peut alors être recommandé par l’orthodontiste. La durée de ce type de traitement varie habituellement de 6 à 18 mois. Un traitement interceptif est habituellement suivi d’une deuxième phase de traitement durant l’adolescence, avec des broches, afin de finaliser l’alignement et l’emboîtement des dents ensemble. Ci-dessous vous trouverez la liste des conditions les plus fréquemment traitées en dentition mixte

orthodontie-before-01.jpg orthodontie-after-01.jpg

Mâchoire du haut trop étroite

Ce problème, relativement commun, se caractérise par une relation inversée des dents arrière du haut par rapport à celles du bas, alors que les dents du haut se retrouve “à l’intérieur” de celles du bas. Une mâchoire du haut trop étroite peut être corrigé de façon prévisible en bas âge avec un appareil d’expansion palatine. Cet appareil, fixe ou amovible, permet d’obtenir la relation désirée entre les dents du haut et celles du bas en « élargissant » littéralement le palais. Ce type de correction requiert environ 6 mois de traitement. Des boîtiers sont occasionnellement ajoutés sur les incisives pour permettre l’alignement des dents et la fermeture des espaces résiduels. L’appareil d’expansion est, par la suite, remplacé par un appareil amovible, porté la nuit, pour conserver la correction obtenue.

Consulter la vidéo

Machoire-du-haut-trop-reculee-1.jpg Machoire-du-haut-trop-reculee-2.jpg

Mâchoire du haut trop reculée par rapport à celle du bas

Une croissance déficiente de la mâchoire du haut, ou encore, une croissance excessive de la mâchoire du bas peut occasionner des difficultés de mastication et d’élocution, en plus de présenter un problème esthétique. Le traitement le plus souvent recommandé consiste en une combinaison d’appareils portés à l’intérieur et à l’extérieur de la bouche. Des élastiques, reliant les 2 appareils, exercent une traction sur la mâchoire du haut pour la déplacer vers l’avant. Cette correction demande, en moyenne, de 12 à 18 mois de traitement.

Consulter la vidéo

Avant.jpg Apres.jpg

Articulé croisé antérieur

À la fermeture des dents ensemble, une ou plusieurs dents du haut se retrouvent coincées à l’intérieur des dents du bas. Ce problème occasionne une instabilité lors de la fermeture des dents ensemble, augmente le risque d’usure prématurée des dents impliquées et cause un déplacement des dents du bas vers l’avant, augmentant ainsi leur risque de déchaussement. Le traitement se fait à l’aide d’un appareil amovible ou de broches fixes et l’objectif est de créer une relation normale entre les dents du haut et du bas.

Consulter la vidéo

Avant_29ac4c.jpg Apres_f30f22.jpg

Dents ou mâchoire du haut trop avancée(s) par rapport à celle(s) du bas

Des études ont démontré une corrélation entre le degré de sévérité d’avancement des dents du haut par rapport à celles du bas et le risque de trauma dentaire. Ces résultats confirment l’importance d’intervenir en bas âge, surtout pour les cas plus sévères. L’origine du problème (position des dents uniquement ou problème avec la relation des mâchoires) détermine le traitement approprié. Plusieurs types d’appareils, certains fixes, d’autres amovibles, peuvent être utilisés.

Consulter la vidéo

Avant_af6db9.jpg Apres_2dab7e.jpg

Mauvaises habitudes

La succion du pouce en bas âge ne cause pas de dommages irréversibles. Cependant, si elle persiste, elle peut avoir un effet très dommageable sur la position des dents et la croissance des mâchoires. L’enfant de 7 ans et plus suçant son pouce présente typiquement des dents du haut trop avancées, un palais étroit et un espace entre les dents du haut et celles du bas. Un appareil fixe, simple et peu encombrant, est communément utilisé comme méthode de correction. L’appareil est habituellement porté pendant une période de 6-9 mois.

Consulter la vidéo

Arc-lingual.JPG

Perte prématurée de dents primaires

Occasionnellement, une dent de bébé doit être enlevée prématurément. Cette situation peut mener à la bascule des dents adjacentes et bloquer l’éruption d’une dent permanente. Un traitement simple consiste à mettre en place un appareil fixe afin de préserver l’espace. Une fois que la dent est visible en bouche, l’appareil est retiré.

Consulter la vidéo

Eruption-ectopique-avant.jpg Eruption-ectopique-apres.jpg

Éruption de certaines dents d’adulte au mauvais endroit

Il arrive, à l’occasion, qu’une dent d’adulte fasse éruption au mauvais endroit, demeurant même occasionnellement bloquée derrière une dent de bébé. Si le problème n'est pas traité au moment opportun, il peut s’ensuivre une perte prématurée de la dent de bébé, menant à une perte d’espace pour l’éruption de la dent d’adulte qui la remplace. Une solution simple pour corriger ce type de problème est l’utilisation de boîtiers sur quelques dents afin de rediriger l’éruption de la ou des dents mal positionnées. Ce type de correction nécessite approximativement entre 6 et 12 mois de traitement.

Incisive-incluse-1.jpg Incisive-incluse-2.jpg

Dent incluse

Il arrive occasionnellement qu’une dent d’adulte ne fasse pas éruption avec les autres et demeure incluse sous la gencive. Durant la jeune enfance, la dent la plus fréquemment affectée est l’incisive centrale supérieure. Lorsque cela ce produit, une dent en surplus, dite surnuméraire, est souvent présente, bloquant l’éruption de la dent d’adulte. Le traitement consiste en la pose de quelques broches et à une procédure chirurgicale mineure permettant d’extraire les dents de bébé et surnuméraire et de poser une attache sur l’incisive incluse pour pouvoir l’aligner.

Le sourire, on s'en occupe:
voyez par vous-même!

Cas traités
Conception web : Voyou — Performance créative